Les TJ et le sang

Les TJ et le sang

L'erreur des Témoins de Jéhovah sur le sang

 Les ex TJ ont besoin parfois d'être rassurés qu'ils ne vont pas à l'encontre des principes de la Bible. Même s'ils n'adhèrent plus à l'organisation des TJ dont ils ont compris la duplicité, ils veulent néanmoins avoir des repères et des valeurs chrétiennes sur lesquels ils vont s'appuyer, et maintenant, en toute liberté, en toute conscience.

Voici donc quelques arguments qui démontrent la mauvaise compréhension des TJ sur la question du sang.

 --Pourquoi le livre du Lévitique ou de la Genèse sur lesquels ils se basent, demandent ils de ne pas consommer le sang. Comprendre cette raison permet de mieux comprendre l’erreur des TJ.

 Le sang d'animal ne devait pas être consommé car il était utilisé pour les sacrifices car considéré comme sacré.Les 2 notions allaient de pair.

De plus, le sang en cause venait d'un animal totalement mort, et représentait réellement la vie de l’animal, ce qui n'est pas le cas d'une TS où, non seulement le donneur continue de vivre, mais le sang transfusé, continue sa fonction d'assurer la vie : il n'est pas consommé, digéré !

 --Par ailleurs, si le sang d'animal était encore sacré aujourd’hui, ça voudrait dire qu'on peut faire des sacrifices avec ; Où place t on alors le sacrifice du Christ ?

Considérer le sang animal (ou humain) sacré revient à mettre le sacrifice de Jésus au même rang que les sacrifices d'animaux et à considérer que le sacrifice de Jésus n’est pas suffisant.

 --Il faut noter que les TJ utilisent toujours les versets 28 et 29  de Actes 15.

 Il y a manœuvre trompeuse !

 En effet le verset 21 explique la raison de l'interdiction : Pour ne pas déplaire aux juifs !("car depuis les temps anciens Moïse a ....des gens qui le prêchent......on le lit a haute voix dans les synagogue chaque sabbat")

Moïse, c'est à dire la tradition juive était très populaire, très puissante, elle était "prêchée" et on allait encore à la synagogue lire la Loi Mosaïque et on respectait encore le sabbat. Les apôtres ont donc tenu compte de tout ce contexte.

 C’est pour ça que Timothée bien que non obligé légalement, est quand-même allé se faire circoncire (Act 16 :2) et quePaul est allé se purifier à Jérusalem. Tout cela  rien que pour ne pas déplaire aux juifs  Actes 21:21-24

A Jérusalem, les apôtres qui se réunissaient pour savoir s’il fallait maintenir ou non la circoncision, ont décidé de la supprimer. Vis-à-vis des juifs, c’était déjà une réforme importante.

Pour ménager les Juifs (Moïse), les apôtres ont décidé de maintenir la non consommation de sang. A cette époque, il devait y avoir encore des sacrifices d’animaux puisque Actes 15 20 et 29 font mention de viandes sacrifiées ….aux idoles.

 Cet ordre concernant la non consommation de sang était en fait un arrangement pour faciliter la transition entre le judaïsme et le christianisme.

--Pour bien montrer que cette règle de non consommation du sang était limitée,  c’est que Jéhovah autorisait les étrangers à ne pas la respecter. Cela montre bien que même si elle a été donnée à Noé, ce n’est pas une règle universelle contrairement à ce que disent les TJ. (Deut 14 :21)

 --Que Tertullien rapporte vers l'an 150-200 que les chrétiens ne mangent pas d'animal non saigné n’est pas étonnant car il existait plusieurs églises dites chrétiennes à l'époque, certaines étaient peut-être un peu plus attardées que d'autres et encore sous l'influence juive (90 ans après la mort de Jean : Irénée recense 20 sortes de christianismes différents et en 384, Epiphane recense 80 sortes de christianismes différents.

 Et le bon sens dans tout cela ?

 Comment concevoir qu'on sacrifie parfois une vie juste par respect pour le principe de cette même vie.

Sacrifier une vie pour en sauver 10: Mathématiquement, on peut l'imaginer mais sacrifier une vie juste pour le principe qui la représente laisse perplexe.

Par ailleurs qu'est-ce qui autorise la WT à faire la différence entre éléments majeurs et mineurs du sang, ces derniers étant acceptés ?

 La position des TJ à l'égard du sang et des transfusions sanguines n'est donc pas biblique

 CQFD

 A noter pour être complet : A l'égard des enfants les anesthésistes n'ont rien à demander aux parents et pour les adultes, les TJ acceptent une intervention même si on ne leur garantit pas à 100% de respecter leur croyance !

 Enfin : il est vrai que quand on peut se passer de transfusion c'est médicalement mieux !

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×